Mot du Pr. Hassan HBID, Doyen de la FSSM

La Faculté des Sciences Semlalia de Marrakech (FSSM) est l’un des principaux établissements de l’Université Cadi Ayyad. Elle a été créée en 1978. Depuis, elle a connu une dynamique remarquable en termes de formation, de recherche scientifique et de coopération. Ainsi s'est-elle forgée une place de choix dans le paysage de l’enseignement supérieur national.

La FSSM compte six départements : Biologie, Chimie, Géologie, Informatique Mathématiques et Physique. Fort de plus de 400 enseignant - chercheurs, dans ces divers champs disciplinaires, la FSSM a produit durant ses 35 années d’existence plus d’un millier de thèses et plusieurs milliers d’articles et a noué des relations de coopération avec des universités en Afrique, en Asie, en Europe et aux USA, en plus d’une coopération nationale de plus en plus forte et structurée avec les divers instituts, écoles et facultés et avec plusieurs organismes et secteurs socio - économiques.

Hormis, la qualité des recherches et des formations développées à la FSSM depuis sa création, la communauté de la Faculté des Sciences Semlalia a su prévaloir des traditions de gestion collégiale à travers l’autonomie de ses départements et l’implication de toutes ses composantes dans la gestion de ses structures.
Le dernier rapport quadriennal (2009 - 2012) de l’université atteste de la place privilégiée qu’occupe la FSSM dans la carte de l’UCA.
 
L’enjeu prioritaire pour l’établissement, au regard des effectifs importants des inscrits en Licences surtout les licences fondamentales, est l’amélioration de la réussite des étudiants. Ceci passe par la pertinence de leur orientation, la mise à leur disposition des outils de communication et d’information efficaces, une bonne qualité de leur formation et un établissement avec des espaces attrayants facilitant leur intégration. En somme, il s’agit de mettre l’étudiant au cœur du dispositif de formation de l’accueil à l’insertion professionnelle, d’adopter une gestion concertée et centralisée des formations, inscrites dans une démarche qualité et de favoriser la réussite des étudiants par l’amélioration de l’environnement de travail et l’innovation pédagogique.
 
Fort de son potentiel de recherche scientifique de qualité et ses pôles de compétences dans plusieurs champs disciplinaires, la FSSM doit avoir l’ambition de valoriser ses recherches, affirmer ses domaines d’excellence, contribuer à l’innovation et jouer pleinement son rôle de locomotive dans l’aboutissement du projet de la Cité de la Recherche et de l’Innovation et dans le développement des Centres d’excellence de l’Université (CNERS, CNREE, CAC, CRM, MESUEUM…). Si la FSSM couvre tous les champs disciplinaires des sciences dures, elle doit œuvrer pour confirmer son identité dans ses domaines  répondant à des problématiques sociétales régionales et nationales telles que l’eau, l’environnement, les matériaux, l’agro-alimentaire, la modélisation des systèmes complexes . . . etc.  
L’ambition est d’impulser un bond quantitatif et qualitatif en recherche, sur les thématiques d’excellence de la FSSM en valorisant ses points forts et en remédiant à ses faiblesses, pour mieux répondre aux besoins de la société et aux exigences de la compétition internationale dans le cadre d’une société et d’une économie mondiales de la connaissance.
 
La réalisation des objectifs de développement de l’établissement impose à l’équipe dirigeante de promouvoir un dialogue interne fédérant l’ensemble des acteurs autour de choix stratégiques, d’objectifs communs et de cibles concertées.

Hassan HBID.