Mlle Kahime Kholoud, reçoit un Prix de la Fondation Prince Albert II de Monaco

Ajouté le : 15-October-2015

La Huitième Cérémonie de Remise des Prix de la Fondation Prince Albert II de Monaco, qui œuvre pour la protection de l'environnement et la promotion du développement durable à l'échelle mondiale, s’est tenue dans la salle des Princes du Grimaldi Forum (Monaco) le Vendredi 2 Octobre 2015 en présence de plus d’un millier de personnes.  A cette occasion, et en partenariat avec le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), S.A.S. le Prince Souverain a récompensé sept jeunes talentueux chercheurs du monde pour leurs projets et travaux exemplaires sur l’environnement et les changements climatiques. L'Université Cadi Ayyad de Marrakech était représentée par Mlle Kahime Kholoud, une étudiante de la Faculté des Sciences Semlalia de Marrakech encadrée par Professeurs Ali Boumezzough du laboratoire d’Ecologie et Environnement; Mohammed Messouli du Laboratoire d'Hydrobiologie Ecotoxicologue et assainissement, et accompagnée dans sa recherche, à titre de tuteur scientifique, par le Professeur Lahouari Bounoua du Laboratoire des Sciences Biosphériques de la NASA.

La sélection de ces jeunes talents s'est effectuée sur avis double des comités scientifiques du GIEC et celui de la fondation Albert II.  Melle Kholoud Kahime a été sélectionnée sur la base de ses recherches sur la sécurité sanitaire et alimentaire et d’un projet sur l’optimisation de l’irrigation de l’agriculture et la sécurité de l’eau au Maroc, un projet directement lié aux changements du climat et leur impact sur la composante socio-économique. Cette recherche se déroulera, en partie, dans le laboratoire des sciences de la biosphère au centre de Goddard Space Flight Center de la NASA (USA) sous la supervision du Professeur Lahouari Bounoua. A signaler que c’est pour la première fois qu’un doctorant arabe a excellé pour ce prix.  Melle Kholoud Kahime est à six mois de la soutenance de sa thèse de doctorat et a déjà publié plus de sept articles scientifiques dans des revues à portées internationales et impactées. Elle a aussi obtenu le prix de la meilleure présentation orale dans un congrès international sur les changements climatiques et le Prix du Mérite Universitaire de l'Université Ibn Zohr d'Agadir dans le cadre de son Master.