Université Cadi Ayyad et COP22

Le déroulement de la COP22 au Maroc est l'opportunité de mobiliser tous les acteurs sur le changement climatique. En inscrivant le développement durable comme l’une de ses nouvelles orientations stratégiques, l’Université Cadi Ayyad (UCA) en tant qu'établissement d'enseignement supérieur et de recherche, s’est également dotée d’un objectif spécifique: contribuer à lutter contre le réchauffement climatique.  

L’UCA est consciente du rôle important qu’elle doive jouer dans la mobilisation de l’ensemble de la communauté universitaire, et plus largement, la société civile, autour de cette problématique aux enjeux majeurs, mais aussi dans la recherche de solutions innovantes à ce problème (d’atténuation et d’adaptation). 

La mobilisation de l’UCA s’illustre par une diversité d’actions, spécialement dédiées au climat, et animées par : 

  • des enseignants - chercheurs,  

  • des étudiants des différents cursus 

  • du personnel administratif de l’université,  

  • des conférenciers de renommée nationale et internationale, spécialistes du changement climatique et du développement durable,  

  • des acteurs institutionnels et socioprofessionnels… 

La lutte contre le réchauffement climatique est aujourd’hui une priorité réaffirmée pour l’UCA. Elle a ainsi la volonté de saisir l’occasion de la COP22 pour : 

  • Sensibiliser, et faire avancer l’éducation à l’environnement et au développement durable au sein des différents établissements. 

  • Permettre aux chercheurs et étudiants de l’UCA de travailler sur la question complexe du changement climatique, où l’environnemental, l’économique et le social, sont intimement mêlés, et sur différentes échelles d’espace, du local au global.  

  • Développer une expertise spécifique dans le domaine du changement climatique, en participant concrètement et activement aux travaux de la Conférence. Ses compétences spécialistes dans les accords internationaux, le droit de l’environnement, l’économie verte… seront mobilisées pour la rédaction de propositions concrètes au nom de l’UCA, sur les enjeux des négociations sur le climat. 

  • Valoriser son expertise et son excellence dans les différents domaines, en particulier l’eau, l’énergie et les déchets…, avec une approche pluridisciplinaire, pour mobilier et profiter des nombreuses compétences pluridisciplinaires, dont recèle l’UCA. 

  • Proposer des solutions concrètes et innovantes, et les mettre en œuvre localement ou nationalement, pour lutter contre les dérèglements climatiques. 

La COP 22 est aussi l’occasion pour mobiliser toutes les parties prenantes pour appuyer la transformation de l’UCA en véritable démonstrateur: de la recherche en développement durable à la création  de l’éco-campus, en passant par la construction d’une société responsable. 

Plusieurs ateliers interactifs, cycles de conférences, table-rondes, congrès, soirées – débat, stands, … seront organisés et animés dans les différents établissements de l’université durant toute la période avril – décembre 2016 (et au-delà).