Conférence internationale sous le thème: "Le numérique au service de l'Enseignement supérieur"

Lieu : Faculté des Sciences - Semlalia Marrakech

Commence le : 08 / 11 / 2018 - 08:30
Se termine le : 09 / 11 / 2018 - 14:45

Conscients de l’importance des TICE pour l’amélioration du système éducatif marocain, les décideurs ont mené plusieurs réformes dont l’objectif est de répondre à un besoin de plus en plus pressant  et d’adapter l’enseignement marocain aux standards internationaux. C’est un des objectifs du programme national « Maroc numérique » lancé en 2009 par le gouvernement marocain qui repose pour sa mise en œuvre sur le développement d’un contenu numérique national et la mobilisation des acteurs autour d’offres d’accès aux TICE attractives pour chacune des catégories socioprofessionnelles. Le Ministère de l’Enseignement Supérieur  Marocain avait déjà lancé en 2003 l’idée de créer un Campus Virtuel Marocain. En 2005, le gouvernement marocain a adopté une stratégie visant à rendre les TIC accessibles dans toutes les écoles publiques afin d'améliorer la qualité de l'enseignement, l'infrastructure, la formation des enseignants et l'élaboration de contenus pédagogiques faisait aussi partie de ce programme national.

Le département de l'éducation nationale a pour sa part créé le Laboratoire national des ressources numériques, qui produit et regroupe des ressources éducatives numériques, dont certaines sont des ressources libres. Il existe également plusieurs autres projets dans ce domaine au Maroc, particulièrement au niveau des universités marocaines qui se sont lancées depuis plus d’une dizaine d’années dans des projets du e-learning et la formation à distance.

Bien que l’intérêt pour ce nouveau concept soit croissant, l’offre de réels services est encore très limitée notamment aux domaines où l’enseignement théorique prime sur l’enseignement pratique et les manipulations. Comme la structuration actuelle en cours, travaux dirigés et travaux pratiques est rigide, elle ne permet pas à tous les étudiants de passer efficacement de la théorie à la pratique. Une solution peut être apportée via la simulation dans le cadre des Technologies de l’Eduction. Les objectifs sont d’aider l’étudiant à comprendre en lui permettant d’observer, de simuler, de s’exercer et de s’auto évaluer dans le cadre d’e-Laboratoires. De ce fait, le projet EXPERES : TICE appliquées à l'expérimentation scientifique (Erasmus plus 2015-18) a été mis en place au Maroc au niveau des 12 universités et avait pour objectif d’introduire un environnement numérique d’apprentissage interactif de TP par la création d’un laboratoire virtuel accessible via le Web à travers une plateforme LMS. Une douzaine d’expériences de laboratoires ont été élaborés dans un premier temps ciblant les étudiants du cycle Licence dans le domaine des Sciences Physiques et des Sciences de l’ingénieur.

EXPERES est une innovation pédagogique qui permet potentiellement à un effectif important d’étudiants de s'approprier ce type d'enseignement pratique qui sera partagé entre les différentes universités marocaines. Une fois l’intégration des travaux pratiques dans l’environnement de formation à distance est réussie, les étudiants seront en mesure de manipuler ces TP et d’interagir avec leurs tuteurs, chargés de les accompagner dans le processus d’apprentissage.

Les principaux éléments novateurs du projet sont :

- un environnement numérique d’apprentissage interactif par la création d’un  laboratoire virtuel accessible via le  Web,

- qualification du personnel enseignant et technicien dans le domaine de la gestion des plates formes éducatives et de la programmation de l'interface de contrôle,

- accessibilité  à des installations uniques, couteuses et/ou lourdes par tous les étudiants avec possibilité de reprendre un essai, de revoir la démarche, de constater les défauts et de les corriger,

- allègement des contraintes liées à l’encadrement et/ou à la sécurité,

-…

La mise en ligne de diverses ressources TICE conduira à l’émergence d’environnement de travail numérique « toilés » au  sein duquel l’étudiant sera invité à naviguer en suivant un chemin prédéterminé par l’enseignant. Les résultats des étudiants à l’issue de la phase de préparation et de réalisation peuvent être stockés pour chaque étudiant dans une base de données. Cette sorte de cahier de laboratoire ou « Netbook » au sein duquel l’étudiant consigne en ligne son travail, ses observations, etc, couplé à des outils de communication, est pour l’enseignant un moyen de suivre la progression des étudiants, les pages qu’ils ont eu à consulter et d’interagir de manière individualisée. 

L’enseignement pratique s’est révélé indispensable dans les formations scientifiques et techniques, la mise en ligne des travaux pratiques permettra donc :

- Le partage des expériences scientifiques entre les institutions,

- L'offre aux étudiants de la Licence en particulier, un accès libre aux activités pratiques, sans contraintes espace-temps, 

- La formation d’enseignants tuteurs,

- La mise en place d’un dispositif technologique destiné à mettre à la disposition des différents utilisateurs un ensemble d’outils de supports pratiques, de suivi, de communication et de formation.    

A travers ce projet, les universités marocaines ont bénéficié  de l’expérience des universités européennes partenaires pratiquant la formation à distance, notamment en matière de  transfert d’outils nécessaires au e-Learning, d’acquisition de contenus déjà opérationnels, de méthodes d’organisation, de formation des professeurs et techniciens. Erasmus+ EXPERES est un projet qui réunit 13 partenaires du Maroc et 6 collaborateurs de l’union européenne, tous inscrits dans une dynamique et une culture de la réforme continue.

Les principaux résultats obtenus sont :

- La formalisation d’un manuel de conceptualisation et scénarisation des travaux pratiques, comme outil de transfert des expériences (www.experesproject.uae.ma). Il décrit la démarche, méthode et outils pour assurer le développement de la plateforme dans d’autres disciplines à l’issue du projet EXPERES.

- L’opérationnalisation de la plateforme des travaux pratiques virtuels de physique, via le lien :

http://tpexperes.acronymuniversité.ma ou bien http://tpexperes.acronymuniversité.ac.ma

 

EXPERES vise parmi ses objectifs d’élargir encore plus ce champs de production de ressources éducatives pour éventuellement implémenter un système d’enseignement ouvert et libre d’accès.

Ce projet a été  coordonné par l’université de Murcie (UM) en Espagne en collaboration avec l’université Abdelmamek Essaadi (UAE) de Tétouan au Maroc, avec la participation des partenaires ci-dessous :

- Ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Maroc (MENFPESRS)

- Université Hassan 1er Settat (UH1)

- Université Ibn Tofail Kénitra (UIT)

- Université Mohammed Premier Oujda (UMP)

- Université Ibn Zohr Agadir (UIZ)

- Université Moulay Ismail Meknès, Maroc (UMI)

- Université Cadi Ayyad Marrakech (UCA)

- Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Fès (USMBA)

- Université Sultan Moulay Sliman Beni Mellal (USMS)

- Université Mohammed V Rabat (UM5)

- Université Hassan II Casablanca (UH2)

- Université Chouaib Doukkali El Jadida (UCD)

- Institut Royal de Technologie Stockholm, Suède (KTH)

- Expertise Erasmus-Bordeaux, France (EE)

- Université de Bologne, Italie (UNIBO)

- Université de León, Espagne (ULE)

- Université de Vigo, Espagne (UVigo)

 

Documents :