Conférence :

Ajouté le : 28-November-2019

Animée par M. Pascal WONG WAH CHUNG professeur au Laboratoire de Chimie et Environnement de Université Aix-Marseille 

 Date :   Vendredi 29 novembre 2019 à 9h 

Lieu : Salle des conférences, FP-Safi 

Résumé: La pollution des compartiments environnementaux comme l’air, les eaux (continentale, océanique ou souterraine) ou encore les sols est au centre de nombreuses préoccupations et d’études. L’origine de cette contamination est souvent attribuée aux activités anthropiques qui sont responsables de la présence de nombreux micropolluants organiques tels que les pesticides, les hydrocarbures, les produits pharmaceutiques ou encore de nombreux déchets tels que les déchets plastiques. Le bassin méditerranéen n’est pas épargné pas cette pollution et ses caractéristiques en font même un environnement très particulier. Afin d’évaluer l’état de sa contamination par les produits pharmaceutiques, une étude bibliographique poussée a été réalisée en se basant sur près de 5500 données tirées de 109 articles scientifiques publiés avant 2018. Ce travail a permis de déterminer les niveaux de contamination des eaux continentales et de la mer Méditerranée et d’identifier à l’aide de données toxicologiques les composés susceptibles d’avoir un impact important sur les écosystèmes. En parallèle, compte-tenu du fait que la pollution en déchets plastiques marins de la mer Méditerranée ait été clairement démontré par des études récentes avec 116 000 particules par kilomètre carré, des recherches approfondies sur leur niveau de contamination par des polluants organiques persistants ont été menées. Ainsi les concentrations en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et en polychlorobiphényles (PCB) ont été mesurées dans des déchets collectés en mer par l’association Méditerranée en Danger à proximité des côtes françaises et italiennes afin d’alerter sur leurs potentiels impacts.

Documents :